Expressions françaises

« Être le dindon de la farce » : que signifie cette expression française ?

SOMMAIRE

1. Signification

2. Origine

3. Citations

<red-tag-blog>La signification<red-tag-blog>

Que signifie l’expression française « être le dindon de la farce » ?

« La nouvelle recrue ne va pas apprécier d’être le dindon de la farce. »

L’expression française « être le dindon de la farce » signifie être la dupe, la victime d’une plaisanterie ou d’une intrigue. En fait, plus précisément, cela veut dire être la victime dans une affaire en même temps que l'objet de la risée publique.

Cette expression est figurée et relève du registre familier et populaire. Par ailleurs, dire de quelqu’un que c’est un dindon sous-entend une personne bête, niaise, sotte, stupide, et qui se donne une importance qu’il n’a pas.

Vous voulez découvrir plus d’expressions de la langue française ? Découvrez notre newsletter, LE rendez-vous hebdomadaire avec des anecdotes littéraires et des entraînements pour écrire sans fautes !

<red-tag-blog>L’origine<red-tag-blog>

D’où vient l’expression française « être le dindon de la farce » ?

L’expression française « être le dindon de la farce » date du XVIIIe siècle.

Le dindon est déjà à cette époque associé à la fatuité, la lourdeur et la bêtise. Il en va d’ailleurs de même pour la dinde, qui désigne une femme sotte. Le pigeon et l’oie sont aussi dénigrés comme le dindon.

Aujourd’hui, on aurait peut-être plus tendance à qualifier quelqu’un de « pigeon » pour parler d’une personne crédule qu’il est aisé de duper ou de dépouiller. Mais au fond cela revient au dindon.

Attention, être un dindon ou un pigeon n’a rien à voir avec être un canard.

L’info à retenir

Dans l’expression française « être le dindon de la farce », le mot « farce » ne relève pas du domaine alimentaire, mais désigne un tour plus ou moins plaisant, destiné à faire rire, le plus souvent aux dépens de quelqu’un. Par extension, le mot « farce » désigne le genre littéraire qui se distingue par le type de procédés comiques utilisés dans la farce.

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog> 

Paroles d'écrivains

« C'est encore ces gogos-là qui seront les dindons de la farce, comme dit Robert-Macaire. »

Les Mystères de Paris (1842-43), Eugène Sue, écrivain français

« Nicas Icaise étoit plus bête
Qu’un mangeur de chardon ;
En public, tête à tête,
C’étoit un vrai dindon. »

Théâtre et Œuvres diverses (1763), Charles-François Panard, poète, chansonnier et dramaturge français

« Tu n’entends pas être le dindon de la farce, peut-être !
Reste donc chez toi, grande bête, dors bien, mange bien, gagne de l’argent, aie la conscience tranquille, dis-toi que la France se débarbouillera toute seule, si l’empire la tracasse. Elle n’a pas besoin de toi, la France ! »

Le Ventre de Paris (1873), Emile Zola, écrivain et journaliste français, chef de file du naturalisme

« Voici ce que je crois : l’Autriche, cette fois, a été le dindon de la farce ;
elle n’y est pas habituée et elle prendra sa revanche. »

La Guerre et la Paix (1901), Léon Tolstoï, écrivain russe

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
24/4/2022
 dans la catégorie :
Expressions françaises

Plus d'articles de la catégorie 

Expressions françaises

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.