Règles d'orthographe et de grammaire

Lorsqu'on ou lorsque l'on ? - OrthographIQ

Sommaire

1. Lorsqu'on ou lorsque l'on ?

2. Citations

3. Quiz d'orthographe : lorsqu'on ou lorsque l'on ?

<red-tag-blog>L'erreur<red-tag-blog>

« <underline-red-blog>Lorsqu’on<underline-red-blog> contacte les pompiers, il ne faut jamais raccrocher avant d’en avoir reçu l’autorisation. »

Hors situation urgente, lorsque vous avez un doute, vous cherchez sur internet. Lorsque votre question concerne l’orthographe, vous cherchez sur OrthographIQ ! En l'occurrence, écrit-on lorsqu'on ou lorsque l'on ?

Vous souhaitez que la langue française n’ait plus de secrets pour vous ? Vous êtes juste un peu curieux de temps en temps ? Nous vous proposons des formations en Orthographe 100% en ligne, qui s’adaptent à votre niveau et à vos envies.

Et n'oubliez pas le quiz à la fin de l'article pour vérifier si vous avez bien compris la règle d'orthographe !

<green-tag-blog>La solution<green-tag-blog>

Lorsqu'on ou lorsque l'on ?

La règle d'orthographe

Les deux écritures « lorsqu’on » et « lorsque l’on » sont possibles. Cela dépend du contexte, et de vous.

Le « l’ » est utilisé pour des questions d’euphonie, et en particulier pour éviter le son [kɔ̃] (se prononce « kon »).

« Lorsque l’on » est souvent employé à l’écrit, rarement à l’oral. « Lorsque l’on » appartient au langage soutenu.

Deux cas particuliers se présentent.

● Le verbe qui suit commence par le son [kɔ̃]. Dans ce cas, pour éviter la redondance auditive, on emploie préférentiellement « lorsque l’on ».

● Le mot qui suit commence par un « l ». De même, pour éviter la répétition à l’oreille, on utilise « lorsqu’on ».

Attention, l’expression « lors ce que » n’existe pas. « Lorsque » s’écrit toujours en un mot, mot qui peut être élidé.

photo-semaine-essai-orthographiq-blog

<light-green-tag-blog>Des exemples pour tout comprendre<light-green-tag-blog>

« Lorsqu’on écoute on ne parle pas. » ↔ « Lorsque l’on écoute on ne parle pas. »

« Lorsque l’on consomme trop de café, on s’endort difficilement. ». Le « l » permet d’éviter : « Lorsqu’on consomme trop de café, on s’endort difficilement. » qui comporte deux fois de suite le son « kon ».

« Lorsqu’on le lui a expliqué, son visage s’est éclairé. » est plus agréable à entendre et même à dire que « Lorsque l’on le lui a expliqué, son visage s’est éclairé. »

<light-green-tag-blog>L'astuce pour tout retenir<light-green-tag-blog>

Dites votre phrase à haute voix, et le choix entre « lorsqu’on » et « lorsque l’on » viendra naturellement.

Et si ce n’est pas le cas, pas de panique, aucune de ces deux options n’est une erreur.

<light-green-tag-blog>Synonymes de « lorsque »<light-green-tag-blog>

  • au moment où
  • quand
  • à l’époque où
  • à l’instant où
  • dès l’instant que
  • tandis que

<light-green-tag-blog>Les trucs en plus<light-green-tag-blog>

L’euphonie est la qualité des sons agréables à entendre ou aisés à prononcer. Les règles euphoniques en français visent souvent à éviter les hiatus (succession de deux voyelles appartenant pourtant à deux syllabes différentes).

L’élision consiste à supprimer la voyelle finale d’un mot devant un mot qui commence par une voyelle ou un « h » muet. On trouve par exemple un « l » élidé dans « lorsque l’on ».

La conjonction « lorsque » s’élide devant il, elle, on, en, un et une (ainsi que devant ils et elles).

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog>

Paroles d'écrivains

« Lorsqu'on aime, existe-il une notion de séparation, de rassemblement, de dispersion ou de rejet entre les êtres ? »

- De l'amour et de la solitude (2014), Jiddu Krishnamurti, penseur indien

« Lorsque l'on examine les résultats de plus près, on s'aperçoit que les déficiences visuelles d'une part, les déficiences auditives d'autre part n'affectent pas les capacités de lecture avec la même force »

- De l'illettrisme en général et de l'école en particulier (1995), Alain Bentolila, linguiste français

« Le système du partage s'établit lorsqu'un paysan ne peut pas nourrir sa famille avec les produits de son champ ou bien lorsqu'il ne peut pas cultiver son terrain pour cause d'absence, de maladie, de vieillesse ou d'un empêchement quelconque. »

- Pindilig : un village des Andes équatoriennes (1992), Carmen Bernand, historienne et anthropologue française

<blue-tag-blog>Le quiz<blue-tag-blog>

___ l’aura reçu, on te préviendra.
Lorsqu’on l’aura reçu, on te préviendra.

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
5/5/2023
 dans la catégorie :
Règles d'orthographe et de grammaire

Plus d'articles de la catégorie 

Règles d'orthographe et de grammaire

Voir plus

Recevez chaque semaine nos astuces d'orthographe !

Aucun spam. Lire notre politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.