Expressions françaises

« Plain-pied » : Que Signifie Cette Expression Française ?

SOMMAIRE

1. Signification

2. Origine

3. Citations

<red-tag-blog>La signification<red-tag-blog>

Que signifie l’expression française « plain-pied » ?

« Je suis de plain-pied avec mon associé, cela contribue sans doute à notre succès. »

L’expression française « plain-pied » s’emploie précédée de la préposition « de ». La locution « de plain-pied » signifie au sens propre « de même niveau, au même niveau »

Ainsi, on parle d’une maison de plain-pied lorsque toutes les pièces sont au même niveau.

L’expression « plain-pied » est parfois complétée pour composer la formule « entrer de plain-pied ». Au sens propre, cela traduit le fait de pénétrer sans franchir de dénivellation. Au sens figuré, elle équivaut à « arriver directement, sans transition ».

La phrase « être de plain-pied avec quelqu’un » quant à elle veut dire être sur un pied d’égalité, en harmonie avec lui. Dans ce cas, l’expression appartient au registre familier.

Vous voulez découvrir plus d’expressions de la langue française ? Découvrez notre newsletter, LE rendez-vous hebdomadaire avec des anecdotes littéraires et des entraînements pour écrire sans fautes !

<red-tag-blog>L’origine<red-tag-blog>

D’où vient l’expression française « plain-pied » ?

L’expression française « plain-pied » date du XVIIe siècle. On l’écrivait initialement « plain pied » sans tiret. Celui-ci est arrivé à la fin du XVIIe siècle. Aujourd’hui, l’oubli du tiret est une faute d’orthographe.

L’adjectif « plain » a pour origine le latin « planus » qui qualifie quelque chose de plat, uni, égal. Il n’est plus guère employé que dans l’expression « de plain-pied ». Aujourd’hui, on privilégie son synonyme « plan ».

On retrouve néanmoins cette racine dans le mot français « plaine » qui désigne une vaste étendue de terres plate ou faiblement vallonée.

L’info à retenir

L’expression « plain-pied » s’écrit avec un tiret. Au pluriel, cela donne « plains-pieds ».

N’écrivez surtout pas « plein-pied » ni « pleins-pieds » !

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog> 

« Les portes-fenêtres de la salle à manger s'ouvraient de plain-pied sur le jardin de l'hôtel. »

Histoire d’une parisienne (1881), Octave Feuillet, romancier et dramaturge français, membre de l’Académie françaises

« Rocambole ouvrit la porte-fenêtre. Marche sans crainte, dit-il, le sol est de plain-pied. »

La Résurrection de Rocambole (1865-66), Pierre de Ponson du Terrail, écrivain français

« À droite, le terrain sur lequel la maisonnette était inégalement assise s'élevait jusqu'à la hauteur du plain-pied de la galerie. »

Confidences contenant le récit de Graziella (1849), Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français, historien, et personnalité politique

« Je gagne assez pour deux, et nous ferions une belle vie : des toilettes propres, un joli plain-pied dans une maison en briques, avec le gaz, l'eau chaude. »

Maria Chapdelaine (1914), Louis Hémon, écrivain français

« Je reconnaissais au premier instant ce plain-pied inimitable dans l’entrée en matière, cette façon aisée qu’elle avait de planter tout à coup ses tentes en plein vent. »

Le Rivage des Syrtes (1951), Julien Gracq, écrivain français

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
4/4/2022
 dans la catégorie :
Expressions françaises

Plus d'articles de la catégorie 

Expressions françaises

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.