Expressions françaises

« Plain-pied » : Que Signifie Cette Expression Française ?

SOMMAIRE

1. Signification

2. Origine

3. Citations

<red-tag-blog>La signification<red-tag-blog>

Que signifie l’expression française « plain-pied » ?

« Je suis de plain-pied avec mon associé, cela contribue sans doute à notre succès. »

L’expression française « plain-pied » s’emploie précédée de la préposition « de ». La locution « de plain-pied » signifie au sens propre « de même niveau, au même niveau »

Ainsi, on parle d’une maison de plain-pied lorsque toutes les pièces sont au même niveau.

L’expression « plain-pied » est parfois complétée pour composer la formule « entrer de plain-pied ». Au sens propre, cela traduit le fait de pénétrer sans franchir de dénivellation. Au sens figuré, elle équivaut à « arriver directement, sans transition ».

La phrase « être de plain-pied avec quelqu’un » quant à elle veut dire être sur un pied d’égalité, en harmonie avec lui. Dans ce cas, l’expression appartient au registre familier.

Vous voulez découvrir plus d’expressions de la langue française ? Découvrez notre newsletter, LE rendez-vous hebdomadaire avec des anecdotes littéraires et des entraînements pour écrire sans fautes !

<red-tag-blog>L’origine<red-tag-blog>

D’où vient l’expression française « plain-pied » ?

L’expression française « plain-pied » date du XVIIe siècle. On l’écrivait initialement « plain pied » sans tiret. Celui-ci est arrivé à la fin du XVIIe siècle. Aujourd’hui, l’oubli du tiret est une faute d’orthographe.

L’adjectif « plain » a pour origine le latin « planus » qui qualifie quelque chose de plat, uni, égal. Il n’est plus guère employé que dans l’expression « de plain-pied ». Aujourd’hui, on privilégie son synonyme « plan ».

On retrouve néanmoins cette racine dans le mot français « plaine » qui désigne une vaste étendue de terres plate ou faiblement vallonée.

L’info à retenir

L’expression « plain-pied » s’écrit avec un tiret. Au pluriel, cela donne « plains-pieds ».

N’écrivez surtout pas « plein-pied » ni « pleins-pieds » !

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog> 

« Les portes-fenêtres de la salle à manger s'ouvraient de plain-pied sur le jardin de l'hôtel. »

Histoire d’une parisienne (1881), Octave Feuillet, romancier et dramaturge français, membre de l’Académie françaises

« Rocambole ouvrit la porte-fenêtre. Marche sans crainte, dit-il, le sol est de plain-pied. »

La Résurrection de Rocambole (1865-66), Pierre de Ponson du Terrail, écrivain français

« À droite, le terrain sur lequel la maisonnette était inégalement assise s'élevait jusqu'à la hauteur du plain-pied de la galerie. »

Confidences contenant le récit de Graziella (1849), Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français, historien, et personnalité politique

« Je gagne assez pour deux, et nous ferions une belle vie : des toilettes propres, un joli plain-pied dans une maison en briques, avec le gaz, l'eau chaude. »

Maria Chapdelaine (1914), Louis Hémon, écrivain français

« Je reconnaissais au premier instant ce plain-pied inimitable dans l’entrée en matière, cette façon aisée qu’elle avait de planter tout à coup ses tentes en plein vent. »

Le Rivage des Syrtes (1951), Julien Gracq, écrivain français

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
4/4/2022
 dans la catégorie :
Expressions françaises

Plus d'articles de la catégorie 

Expressions françaises

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.