Règles d'orthographe et de grammaire

Public ou publique ? - Règle d'Orthographe

Sommaire

1. Public ou publique ?

2. Citations

3. Quiz d'orthographe : public ou publique ?

<red-tag-blog>L'erreur<red-tag-blog>

« La conférence sur la cybersécurité a attiré un <underline-red-blog>publique<underline-red-blog> hétérogène. »

Cette conférence vous aurait bien intéressé, si seulement vous aviez le temps. Parce qu'entre le nouveau projet qui se heurte au droit public, les controverses qui pèsent sur la politique publique de l'entreprise, sans oublier votre vie privée, vous avez largement de quoi occuper vos journées.

Ne paniquez pas, en ce qui concerne l'orthographe, nous sommes là pour vous. Découvrez s'il faut écrire public ou publique, et profitez de nos formations en orthographe 100% en ligne pour écrire sans fautes dès demain.

Et n'oubliez pas le quiz à la fin de l'article pour vérifier si vous avez bien compris la règle d'orthographe !

<green-tag-blog>La solution<green-tag-blog>

Public ou publique ?

La règle d'orthographe

Le mot « public » peut être employé comme nom ou bien comme adjectif. Selon son rôle, il faudra l'accorder ou pas.

En tant que nom, le terme « public » est masculin, et s'accorde en nombre. Cela signifie que l'on peut écrire « public » ou « publics ».

Le « public » désigne l'ensemble d'une population considérée comme un tout. Parfois il englobe un groupe ou une catégorie en particulier et désigne plus spécialement l'ensemble des gens intéressés par une même manifestation intellectuelle ou artistique.

L'adjectif « public » lui, comme tous les adjectifs, s'accorde non seulement en nombre (singulier ou pluriel) mais aussi en genre (masculin ou féminin). Cet accord se fonde sur le nom que l'adjectif « public » qualifie. On peut alors trouver les quatre graphies suivantes : « public », « publique », « publics » et « publiques ».

Quelque chose que l'on qualifie de « public » peut être :

- ce qui concerne tout un peuple,

- ce qui est sous contrôle de l'Etat,

- ce qui est connu,

- ce qui est commun à tous.

<light-green-tag-blog>Des exemples pour tout comprendre<light-green-tag-blog>

« L'opinion publique est souvent un puissant facteur d'influence. » → Le mot « publique » qualifie ici le nom féminin singulier « opinion ». Donc on l'accorde au féminin singulier, d'où l'orthographe. On pourrait remplacer « publique » par « populaire ».

« Aujourd'hui il existe mille et un moyens d'informer le public des évènements internationaux. » → Le mot « public » désigne cette fois un ensemble de personnes ; c'est le nom qui est utilisé. On pourrait par exemple utiliser le mot « foule » à la place.

<light-green-tag-blog>L'astuce pour tout retenir<light-green-tag-blog>

Si le mot « public » sert d'adjectif, alors on peut trouver dans la phrase le nom qu'il qualifie.

<light-green-tag-blog>Synonymes du nom « public »<light-green-tag-blog>

• auditoire

• foule

• monde

• auditeurs

• galerie

• assistance

• peuple

• spectateurs

• gens

• audience

• masse

• clientèle

• assemblée

• personnes

<light-green-tag-blog>Synonymes de l'adjectif « public »<light-green-tag-blog>

• officiel

• notoire

• connu

• commun

• patent

• populaire

• collectif

• manifeste

• universel

• nationalisé

• publié

• affiché

• révélé

• social

• ébruité

• dévoilé

• exposé

<light-green-tag-blog>Expressions avec « public »<light-green-tag-blog>

• domaine public

• opinion publique

• tout public

• en public

• être bon public

• le grand public

• chose publique

• ordre public

<light-green-tag-blog>Le petit plus<light-green-tag-blog>

La locution « chose publique », sous sa forme latine « res publica », a donné le terme de république.

La « chose publique » désigne en effet le bien commun à tout un peuple, les intérêts généraux d'un pays, et, par extension, l'Etat.

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog>

Paroles d'écrivains

« Il y a une tentation, ma chère Geneviève, contre laquelle tu dois lutter de toutes tes forces: c'est la tentation du placement à tout prix, si enracinée dans le public français. »

Le nœud de vipères (1932), François Mauriac, écrivain français, membre de l'Académie française, prix Nobel de littérature en 1952

« Les affaires publiques le laissèrent indifférent, tant il était préoccupé des siennes. »

L'Education sentimentale (1869), Gustave Flaubert, romancier et auteur dramatique français

« Une des choses qui me paraissent avoir le plus étonné les travailleurs, au cours de ces dernières années, a été la timidité de la force publique en présence de l'émeute. »

Réflexions sur la violence (1908), Georges Sorel, philosophe et sociologue français

<blue-tag-blog>Le quiz<blue-tag-blog>

Malheureusement aujourd'hui la fonction ______ n'attire pas beaucoup.
Malheureusement aujourd'hui la fonction publique n'attire pas beaucoup.

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
6/9/2022
 dans la catégorie :
Règles d'orthographe et de grammaire

Plus d'articles de la catégorie 

Règles d'orthographe et de grammaire

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.