Expressions françaises

« Rien ne sert de courir il faut partir à point » : Que signifie ce proverbe français ?

SOMMAIRE

1. Signification

2. Origine

3. Citations

<red-tag-blog>La signification<red-tag-blog>

Que signifie le proverbe français « rien ne sert de courir il faut partir à point » ?

« Tu aurais dû commencer à te préparer à cet examen il y a bien longtemps. Rien ne sert de courir, il faut partir à point. »

Le proverbe français « rien ne sert de courir il faut partir à point » signifie qu’il faut faire les choses au bon moment, et qu’on ne rattrape pas le temps perdu. En effet, mieux vaut un effort soutenu et régulier qu'une action brillante mais désordonnée et au dernier moment. Ou encore, formulé différemment, il faut se préoccuper des choses en temps voulu, et poursuivre son but sans se laisser distraire.

Un autre proverbe français proche, d’usage cependant vieilli, annonce que « tout vient à point qui sait attendre ». Autrement dit, on obtient tout avec du temps et de la patience, on vient à bout de n’importe quoi. On trouve parfois la variante « tout arrive à point à qui sait attendre ».

Vous voulez découvrir plus d’expressions de la langue française ? Découvrez notre newsletter, LE rendez-vous hebdomadaire avec des anecdotes littéraires et des entraînements pour écrire sans fautes !

<red-tag-blog>L’origine<red-tag-blog>

D’où vient le proverbe français « rien ne sert de courir il faut partir à point » ?

Le proverbe français « rien ne sert de courir il faut partir à point » est emprunté au célèbre fabuliste français Jean de la Fontaine. C’est le premier vers de la fable intitulée « Le Lièvre et la Tortue », dixième du livre VI, publié en 1668. Tout le monde connaît cette fameuse fable de La Fontaine, souvent apprise à l'école !

L’info à retenir

La locution adverbiale « à point » signifie « au bon moment » ou alors « comme il convient ». Ainsi, on parle par exemple de cuisson à point d’un steak lorsqu’il n’est ni saignant, ni trop cuit.

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog> 

« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;
il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur.
A la fin quand il vit
Que l’autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
De quoi vous sert votre vitesse ? »

« Le Lièvre et la Tortue » dans Les Fables, livre VI (1668), Jean de la Fontaine, poète français, membre de l’Académie française

« Il savait une manière de préparer des kebabs, qui était absolument inimitable. Chaque morceau de viande était grillé si à point et si bien saturé des sucs de la feuille de laurier et du thym, que l'on croyait avoir dans la bouche tout le bonheur céleste. »

Nouvelles asiatiques (1876), Arthur de Gobineau, diplomate, écrivain et homme politique français

« Ma devise : "Tout vient à point à qui sait attendre". Enfant, j'étais extrêmement lent, et cette maxime m'a rassuré.»

Interview Gaspard Ulliel (2019), Madame Figaro - Gaspard Ulliel

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
12/4/2022
 dans la catégorie :
Expressions françaises

Plus d'articles de la catégorie 

Expressions françaises

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.