Expressions françaises

« Vouloir le beurre et l'argent du beurre » : que signifie cette expression française ?

SOMMAIRE

1. Signification

2. Origine

3. Citations

<red-tag-blog>La signification<red-tag-blog>

Que signifie l’expression française « Vouloir le beurre et l'argent du beurre » ?

« Voilà ce qui arrive quand on s’obstine à vouloir le beurre et l’argent du beurre… »

Tout le monde prendrait volontiers le beurre et l’argent du beurre, si c’était possible ! D’accord mais, que signifie concrètement cette expression « vouloir le beurre et l'argent du beurre » ?

Cette expression française veut simplement dire vouloir tout avoir, sans contrepartie. Autrement dit, quelqu’un qui veut le beurre et l’argent du beurre veut gagner sur tous les plans. Mais pourquoi du beurre ? Quel est le rapport entre le beurre et l’idée de gain ? On vous apporte des détails sur l’origine de l’expression juste en-dessous !

Vous voulez découvrir plus d’expressions de la langue française ? Découvrez notre newsletter, LE rendez-vous hebdomadaire avec des anecdotes littéraires et des entraînements pour écrire sans fautes !

red-tag-blog>L’origine<red-tag-blog>

D’où vient l’expression française « Vouloir le beurre et l'argent du beurre » ?

Le beurre a longtemps été considéré comme un produit de luxe réservé aux plus aisés. Les pauvres, eux, devaient se contenter de saindoux (de la graisse de porc fondue) pour faire leur cuisine. Le beurre est ainsi devenu dans de nombreuses expressions le symbole de l’argent (« faire son beurre »), de la prospérité (« mettre du beurre dans les épinards »), du bénéfice, etc.

On peut trouver l’expression « avoir le beurre et l'argent du beurre », ou encore la forme négative « on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre ». Cette formule provient du bon sens paysan et du principe même des échanges commerciaux. En effet, pour qu’une personne ne tire que des gains d’un échange, il faut que la personne en face n’en tire que des pertes. Or imaginer quelqu’un faire un échange volontairement à perte est absurde.

Par ailleurs, il existe des variantes à cette expression, à manier précautionneusement selon le contexte. Ainsi, on peut « vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière » ou encore « vouloir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière », version bien plus vulgaire que son original !

L’info à retenir

Cette expression semble dater de la fin du XIXe siècle, et son usage s’est popularisé tout au long du XXe siècle.

<black-tag-blog>Citations<black-tag-blog> 

Paroles d'écrivains

« Spinoza, Boèce, Leibniz, Molina, tout le monde et même, sans trop m'avancer, ceux que je ne connais pas, on retire l'impression, nullement pénible du reste, qu'on aurait pu leur soumettre sans que cela change grand-chose à leurs argumentations, des vérités telles que « on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre », à condition toutefois de les renverser et que la bravoure soit de prouver que si, justement, on peut avoir le beurre et l'argent du beurre. »

Le Détroit de Behring (1986), Emmanuel Carrère, écrivain, scénariste et réalisateur français

« Justement, tu en profites. Tu as le beurre et l'argent du beurre ! »

Quelques pas sur la terre (1989), Madeleine Chapsal, écrivaine française

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
26/4/2022
 dans la catégorie :
Expressions françaises

Plus d'articles de la catégorie 

Expressions françaises

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.