Culture de langue

Tinder : 3 astuces pour draguer sans faire de faute d’orthographe

La digitalisation de la société n’a pas épargné les relations amoureuses. Depuis 2012 et la sortie de Tinder, les applications et sites de rencontre sont légion. Une question s’est alors retrouvée sur toutes les lèvres : comment faire pour avoir un maximum de succès sur ces plateformes ? Certains vous diront que la nature est injuste et que le physique est l’argument principal pour s’assurer un « match ». Laissez-moi pourtant vous rassurer en ébauchant un autre facteur pour lequel une marge de progression est possible : l’expression et notamment l’orthographe. En effet, dans un article de mars 2019, GQ ébauchait un tryptique à maîtriser pour faire de vous un as du « match » : photo, biographie, conversation. Ainsi, l’expression et l’orthographe entrent en jeu pour 2 facettes de votre profil, votre biographie et votre capacité à converser.  

Face aux 10 millions d’utilisateurs quotidiens sur Tinder – qui sont de potentiels concurrents –, il faut donc savoir se démarquer par autre chose que par son physique. Le physique compte, ne nous mentons pas, mais ce que vous êtes capable de dire sur vous-même est tout aussi important. Le physique peut vous faire passer la première étape de la découverte à la conversation. Mais ce n’est plus que votre expression qui pourra vous donner l’occasion de passer de la conversation à la rencontre. Ainsi, si votre visage d’ange a suffi à convaincre quelqu’un de « swiper » à droite, par sûr qu’il vous aide lors d’un échange à l’écrit qui pourra vous faire aller plus loin.  On dit souvent que la communication est le ciment de toute relation amoureuse. Or pour bien se comprendre, il faut savoir bien s’exprimer et pour bien s’exprimer, l’orthographe est indispensable. Alors même si cela peut vous paraître contre-intuitif, n’hésitez pas à bien vous relire lorsque vous draguez, voire même à revoir vos conjugaisons. Pour cela, profitez notamment d’une semaine de formation offerte par orthographiQ.


Se présenter sans faire de faute :


Derrière son écran comme dans la vie de tous les jours, faire une bonne première impression est toujours crucial. Sur Tinder, cette première approche se fait par la biographie qui s’affiche sur votre photo de profil. Ainsi, vous pouvez avoir de la chance et avoir des points communs directement visibles qui jouent en votre faveur. Mais nous ne sommes pas ici pour laisser l’initiative à la chance ou au hasard. 

À ne pas faire. 

Prenons l’exemple de Paul qui a écrit sur sa bio : « L’amour cé come une cigarete, sa brûle et sa monte a la tête » - Sylvi Vartan. 

Même si l’individu de l’autre côté de son téléphone est fanatique de Sylvie Vartan, voilà le genre de phrase d’accroche Tinder à ne pas utiliser si vous comptez draguer efficacement. Même en ressemblant à Léonardo Di Caprio ou Brigitte Bardot, vous ne risquez pas d’aller loin. Au-delà de n’arriver à rien avec des fautes aussi grossières, vous risquez d’être la raison de beaucoup de désillusions. Au point que le journal La Provence définit ce genre de fautes d’orthographes comme un « tue-l’amour ».

Si vous ne me croyez pas, une étude de la plateforme « adopteunmec.com » l’a prouvé.

Pour 100 profils sans fautes, il y a 59% de chance d’être « matché ».

Pour 100 profils avec fautes, il n’y a plus que 31% des chances d’être « matché ». Soit une baisse de près de la moitié !


Ne pas faire de fautes et c’est un sans-faute ! 

Ainsi, comme dans une rencontre classique, ce qui vous fera marquer des points pour draguer, c’est bien votre capacité à vous présenter comme quelqu’un qui est sûr de soi et qui sait ce qu’il veut. C’est là que votre capacité à vous exprimer, et notamment votre orthographe, joue un rôle majeur. En effet, toujours selon l’étude réalisée par « adopteunmec.com », si avoir une bonne orthographe augmente votre désirabilité, c’est parce qu’elle est synonyme d’effort et d’honnêteté. Vous écrivez bien, vous êtes donc digne de confiance. Au contraire, la faute d’orthographe est synonyme d’individu pressé pour qui draguer n’est qu’un passe-temps comme un autre. 

Avoir une discussion :


Mais une bonne expression ne vous aidera pas uniquement pour votre biographie Tinder. C’est aussi quand vient le moment tant attendu de la conversation que votre orthographe va jouer un rôle déterminant. Car, si vous pouvez faire illusion dans votre biographie en cherchant l’orthographe de chaque mot sur internet, cela parait plus compliqué à faire en pleine discussion. 

Discuter ou l’urgence d’une bonne connaissance de l’orthographe.

Reprenons l’exemple de Paul. Après avoir compris que l’expression était importante pour sa biographie, il est allé chercher l’orthographe de « c’est », « comme », « cigarette » et « ça ». Il en a profité pour découvrir que « Sylvie » prenait un -e. C’est une première étape qui lui a permis d’avoir 7 « matchs » en une journée. Néanmoins, cette progression n’est qu’illusoire puisqu’il est incapable de corriger ses erreurs seul, notamment au cours d’une conversation. Ainsi, lorsque Stéphanie lui a envoyé « Alors, comme ça tu aimes la chanson française ? », il a répondu « Oui baucou et toua ? ». A sa grande surprise, il n’a pas reçu de réponse. Il semble donc qu’une véritable progression en orthographe soit nécessaire pour éviter une désillusion pour Paul ainsi que pour Stéphanie, qui s’attendait à mieux après avoir lu une si jolie biographie. 

Cet exemple est bien sûr caricatural mais une mise en situation est toujours plus efficace qu’un long discours. 

Comment progresser véritablement en orthographe. 

Pas de panique ! Avoir des difficultés en orthographe est courant et n’est absolument pas insolvable. Il vous faut simplement avoir la volonté de résoudre le problème. La capacité à mieux draguer peut être un argument de poids pour vous motiver. Ainsi, contrairement à Paul qui se contente du minimum pour modifier sa biographie, vous pouvez compter sur des formations efficaces qui vous feront progresser en profondeur. Si vous êtes particulièrement friand du support digital comme le suggère votre inscription sur les sites de rencontre, OrthographIQ sera parfaitement adapté pour vous ! Par sa formation en ligne, OrthographIQ vous propose des exercices quotidiens et adaptés à vos besoins, envoyés sur votre boîte mail. À chaque exercice, un algorithme repère vos faiblesses pour vous les faire travailler en priorité au prochain exercice. Votre apprentissage sera ainsi efficace. Alors, entraînez-vous 8 minutes par jour avec OrthographIQ et trouvez l’âme sœur ! 


Des mots justes pour se faire connaître :


Mais n’oublions pas que draguer, ce n’est pas seulement discuter par écrans interposés et ce, même sur les applications de rencontre. Draguer, c’est se diriger lentement vers une rencontre où l’on doit correspondre aux attentes que l’on a laissées planer. Or bien s’exprimer, c’est être honnête. Si l’orthographe augmente l’efficacité de notre drague, c’est aussi le moyen de transmettre le message voulu et de ne pas décevoir l’autre. 

La spécificité du langage amoureux.

Draguer, c’est aussi très souvent user des sous-entendus voire même d’un langage énigmatique afin de créer une tension qui nourrit le désir. C’est ainsi que ce type de langage, s’il n’est pas maîtrisé, peut mener à des quiproquos. Bien s’exprimer dans un cadre classique est déjà difficile, mais s’exprimer dans le cadre d’une relation amoureuse est encore plus périlleux. D’où la réelle nécessité de maîtriser la langue et notamment l’orthographe pour se faire comprendre lorsque l’on séduit. 

Créer du désir par l’orthographe. 

On considère souvent que l’orthographe est le miroir de notre niveau de culture. Or, dans les relations amoureuses comme en société en général, on juge très  sévèrement le manque de culture. Plus spécifiquement dans une situation de drague, donner le sentiment à son interlocuteur qu’on est cultivé attise son désir. Dès lors, maîtriser l’orthographe lorsqu’on est  utilisateur d’applications de rencontre est d’autant plus important dans la mesure où l’écrit y est partout. Paraissez cultivé, vous aurez du succès ! 

Tinder et les applications de rencontre comme outil d’analyse

Finalement, l’apparition des sites de rencontres a été le révélateur des difficultés des Français en orthographe. 

Contrairement aux messages échangés dans la vie courante, les messages utilisés sur les sites de rencontre sont éloquents pour analyser le niveau d’orthographe. En effet, les fautes dans les SMS classiques sont à mettre sur le compte de l‘empressement. Selon la psychologue du langage Josie Bernicot, les individus bons en orthographes feraient même plus de fautes dans leurs SMS de la vie quotidienne car ils auraient plus recours aux raccourcis. 

 

Mais ce n’est pas le cas des messages échangés sur les sites de rencontre. Ceux-ci demandent une réflexion et un engagement plus approfondis. Dès lors, les fautes dans ce type de message ne sont pas dues à l’empressement mais bien à des difficultés en orthographe. Les sites et applications de rencontre sont ainsi un vivier particulièrement riche pour analyser les difficultés globales de la population en orthographe. Cela d’autant plus qu’on peut associer chaque faute à un profil social afin de rendre compte des inégalités d’accès à l’éducation.  

Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
11/2/2022
 dans la catégorie :
Culture de langue

Plus d'articles de la catégorie 

Culture de langue

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Nous venons de vous envoyer une SURPRISE !
Oops! Something went wrong while submitting the form.