Vérifier l'orthographe de ses mails professionnels avec la méthode PHARE

J’ai toujours été passionnée par la langue française. Alors, quand on m’a demandé de rédiger des conseils pour ne plus faire de faute d'orthographe dans ses mails professionnels, j’ai été curieuse de lire ce qui avait déjà été écrit sur le sujet. Or, en faisant quelques recherches, je n’ai d’abord trouvé que des articles vantant les mérites des correcteurs orthographiques. Pourtant, confier son courriel à un logiciel de correction, c’est à la fois s’exposer à des erreurs et abandonner une de nos spécificités humaines : apprendre en profondeur. Voilà pourquoi je vous propose aujourd’hui de faire confiance à votre cerveau pour vous exercer à vérifier l’orthographe de vos mails et à corriger vos fautes, sans logiciel et avec fiabilité !

Vérifier l’orthographe de ses mails (presque) sans logiciel : comment faire ?

Tout d'abord, je vous engage à rédiger avec la plus grande concentration. Le meilleur moyen de trouver chaque erreur, c’est d’abord d’en faire le moins possible ! Ainsi, lorsque vous avez des mails professionnels importants à écrire, travaillez dans le calme et faites un premier jet au brouillon. Rédigez d’abord en traitement de texte, puis effectuez un copier/coller. Cette double validation vous permettra de prendre le recul nécessaire.

Corriger les fautes d’orthographe avec la méthode de relecture PHARE

Ensuite, pour vérifier l’orthographe de vos mails professionnels sans logiciel, je vous propose un guide de correction qui vous permettra de « scanner » votre texte dans toutes ses dimensions. Il s’agit de la méthode PHARE. Chaque lettre de cet acronyme correspond à un critère à ne pas négliger pour corriger ses fautes.

P comme <underline-red-blog>Phrases<underline-red-blog>

Tout d’abord, vérifiez vos phrases. Commencez par la ponctuation : avez-vous pensé aux majuscules, aux points ? Vos phrases ont-elles du sens, n’avez-vous oublié aucun mot ?

H comme <underline-red-blog>Homonymes<underline-red-blog>

Ensuite, faites la chasse aux homonymes les plus courants : et/est, à/a, sont/son, etc. Consulter Le Bled des 100 fautes d’orthographe que les recruteurs ne veulent plus voir peut vous aider. La formation OrthographIQ met également à votre disposition des ressources gratuites pour traquer ces erreurs : pensez à consulter notre blog !

A comme <underline-red-blog>Accords<underline-red-blog>

Reprenez tous les accords : dans le groupe nominal (est-ce que j’ai bien mis le « s  » du pluriel ?) et entre le sujet et le verbe. Soyez particulièrement vigilant sur l’accord du participe passé au passé composé. Pour plus de sécurité, changez votre formulation pour éliminer un point douteux. Par exemple, remplacez : « Les informations qui sont notées dans ce document sont importantes. » (accord du participe passé parfois peu maîtrisé) par « J’ai noté les informations importantes dans ce document. ».

R comme <underline-red-blog>Relire<underline-red-blog>

Une fois passées ces 3 étapes, relisez votre texte par la fin. Pourquoi par la fin ? Pour vous concentrer sur la forme et non sur le sens du message. Profitez-en pour vérifier l’orthographe de certains mots courants comme « accueil » (et non « acceuil ») ou « violemment » (et non « violamment »).

E comme <underline-red-blog>Élégance<underline-red-blog>

Enfin, accordez quelques minutes à l’Élégance de votre mail. Le ton vous semble-t-il convenir à votre interlocuteur ? Avez-vous fait passer votre message avec simplicité et précision ? Vous montrez-vous aimable et cordial ? Cette touche finale peut faire toute la différence.

S’améliorer en orthographe avec OrthographIQ

Vous l’avez compris, si vous voulez des mails sans faute, il faut apprendre à ne plus laisser passer les erreurs. Alors, OK, plus facile à dire qu’à faire. Il va falloir se retrousser les manches et faire preuve de persévérance si vous avez besoin d’une remise à niveau. Pourtant, croyez-moi, miser sur le long terme est une décision qu’on ne regrette jamais. C’est pourquoi suivre une formation adaptée en orthographe est le premier pas vers des textes irréprochables. Avec OrthographIQ, bénéficiez d’un accompagnement personnalisé, pensé pour les professionnels. La bienveillance et le fun en plus !

Décider de suivre une formation avec OrthographIQ pour maîtriser l’orthographe de vos écrits professionnels, c’est vous assurer de :

Mieux gérer votre productivité : moins de temps passé sur la forme, plus de temps sur le fond !

Monter en compétence : et si vous deveniez une référence en orthographe dans votre équipe grâce à votre certificat OrthographIQ ?

Acquérir des connaissances sur le long terme et muscler vos capacités d’apprentissage dans un contexte ludique.

Notre méthode de micro-learning, adaptée à la réalité d’une journée de travail, vous assure un entraînement court et quotidien. Idéal pour une révision régulière des connaissances. Jour après jour, vous recevez dans votre boîte mail des exercices sur mesure qui vous permettent de vous améliorer en orthographe, avec à la clé une meilleure maîtrise de la langue française et un regain de confiance en vous !

Faire vérifier l’orthographe de ses mails par quelqu’un d’autre

En attendant, quand c’est possible, faites-vous relire par quelqu’un de compétent. Vous savez, celui ou celle qui va machinalement rectifier les erreurs sur un simple coup d’œil à votre mail, entre deux gorgées de café, sans effort. C’est une bonne méthode car, malgré votre vigilance, vous êtes immergé dans votre texte et vous avez peut-être laissé passer une faute par inadvertance.

Associer correcteur automatique et relecture

« Dois-je donc renoncer aux correcteurs orthographiques ? » me demanderez-vous. Paradoxalement, je ne vous le conseille pas. Car cela vous sera bien utile pour compléter votre propre relecture et vous épauler pendant votre formation en orthographe. Ils peuvent vous sauver d’une minute de distraction ! Mais gardez bien en tête que ce ne sont que des outils et que votre objectif, c’est de savoir corriger vos fautes par vous-même.

Corriger les fautes d’orthographe : pourquoi vous serez toujours meilleur qu’un logiciel

L’existence des correcteurs orthographiques nous démontre, si c’était encore à prouver, que l’orthographe est une composante essentielle de notre communication. Un texte recelant des erreurs entrave la lecture et transmet une image peu fiable de l'émetteur du message. C’est d’autant plus vrai dans le monde professionnel où des fautes d’orthographe dans une lettre de motivation ou un mail peuvent ternir votre réputation.

Les multiples offres de correcteurs orthographiques

Il existe un très grand nombre de solutions pour vous aider à vérifier automatiquement l’orthographe de vos mails professionnels. Vous pouvez bénéficier :

du correcteur intégré à votre traitement de texte (Word, Open Office, Google Doc) ;

de moyens en ligne, type BonPatron, Language Tool ou Scribens ;

de logiciels comme le célèbre Antidote ;

des options proposées par l’hébergeur de votre boîte mail (Gmail, Outlook, etc.).

Pourtant, une intelligence artificielle ne remplacera jamais une intelligence humaine. Sceptique ? Lisez la suite pour en avoir la preuve.

Le logiciel de correction automatique n’a pas toutes vos intentions d’écriture en tête

Je peux taper : « j’ai écris » sans que le correcteur de Google Doc ne s’affole. Or, ici, « écrit » est un participe passé, et se termine donc par un « t ». Voici la démonstration immédiate que le programme n’a pas pris en compte le temps de ma phrase pour faire sa suggestion. Mélanger des formes du passé composé et du présent de l’indicatif ne lui pose pas de problème. Normal : il ne pense pas, contrairement à vous. Or, l’orthographe est un phénomène complexe qu’une IA ne peut appréhender dans sa globalité.

Certains correcteurs, comme celui de Word, approuvent tous les mots qui existent. Si j’écris « voir » à la place de « voire », Word ne va pas corriger la faute parce que les deux mots figurent dans son répertoire ! Pourtant, aucun rapport au niveau du sens ! Question fiabilité, ça laisse à désirer...La solution, c’est de mesurer à quel point notre cerveau est extraordinaire et subtil.

Vous serez toujours plus efficace qu’un logiciel pour apprendre en profondeur

Le neuropsychologue Stanislas Dehaene, dans son livre Apprendre ! Les talents du cerveau, le défi des machines, pose cette constatation :

« Notre cerveau possède, dès la naissance, un talent que les meilleurs logiciels d'intelligence artificielle ne parviennent pas encore à imiter : la faculté d'apprendre. Même le cerveau d'un bébé apprend déjà plus vite et plus profondément que la plus puissante des machines actuelles. »

Alors, convaincu par vos capacités ? Allez voir ce que propose OrthographIQ pour vous aider à en tirer le meilleur parti. Le logiciel le plus efficace, c’est votre cerveau !

4 astuces supplémentaires pour être à l’aise en orthographe

Vous voulez optimiser votre formation ? Voici 4 bonnes habitudes à prendre en plus pour que rédiger des mails professionnels sans faute devienne une seconde nature.

1- Utilisez le dictionnaire

Retrouvez le réflexe d’utiliser le dictionnaire. En ligne ou en format papier, c’est un outil de base indispensable pour rédiger et vérifier l’orthographe de ses mails.

2- Lisez régulièrement

Une façon de renforcer vos compétences orthographiques en douceur, c’est de lire régulièrement. En effet, à force de croiser certains mots et certaines tournures, vous finirez par vous en imprégner, naturellement.

3- Pratiquez en dehors du contexte professionnel

Si vous êtes vigilants pour vos mails professionnels, restez en alerte pour votre communication personnelle. C’est souvent lorsqu'on envoie un texto, ou qu’on publie un post ou un commentaire sur les réseaux sociaux qu’on relâche notre attention orthographique. Essayez au contraire de prendre le temps de rédiger sans faute dans tous les aspects de votre vie.

4- Prenez l’orthographe comme un jeu

Enfin, amusez-vous ! L’orthographe, même si elle n’a pas la rigueur d’une science exacte, comporte des règles. Et qui dit « règles », dit « jeu » ! Partagez vos nouvelles connaissances avec vos amis, proposez des challenges à votre famille, interrogez-vous sur un point de grammaire avec vos enfants. Et quand corriger les fautes de vos courriels sera un plaisir, vous aurez gagné votre pari ! Alors, prêt à défier le logiciel de correction avec OrthographIQ ?

<black-tag-blog>En bref<black-tag-blog>


Méthode PHARE

P : Phrases

H : Homonymes

A : Accords

R : Relire

E : Élégance


Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Test Tag
Publié le  
11/10/2021
 dans la catégorie 
Pédagogie

Plus d'articles de la catégorie 

Pédagogie

Voir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles !

Aucun spam. Lire notre Politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.